Naama Kibbutz Nahal Oz
   Temps de lecture - 2

Dix-sept jeunes femmes sont toujours retenues en otage. L'une d'entre elles est ma fille, Naama. Et le temps presse.

Vous avez vu la vidéo de ma fille Naama Levy. Tout le monde l'a vue. Vous l'avez vue traînée par ses longs cheveux bruns à l'arrière d'une Jeep sous la menace d'une arme, quelque part à Gaza, son pantalon de survêtement gris couvert de sang. Vous avez peut-être remarqué que ses chevilles sont coupées, qu'elle est pieds nus et qu'elle boite. Elle est gravement blessée. Elle a peur. Et moi, sa mère, je suis impuissante dans ces moments d'horreur. 

Le 7 octobre, Naama dormait au kibboutz Nahal Oz et a été réveillée par le bruit chaotique d'un tir de missile. À 7 heures du matin, elle m'a envoyé un message WhatsApp : "Nous sommes dans la pièce sécurisée. Je n'ai jamais rien entendu de tel". C'est la dernière fois que j'ai eu de ses nouvelles. 

Le lendemain, j'ai vu la vidéo, mais la femme était tellement ensanglantée et ébouriffée qu'il était difficile de dire si c'était vraiment elle. Le père de Naama a appelé et a confirmé la terrible nouvelle. 

Avant ce jour, toutes les vidéos que notre famille avait prises de Naama étaient joyeuses : elle dansait avec ses amis, riait avec ses trois frères et sœurs et profitait simplement de la vie. Naama n'a que 19 ans, mais elle restera toujours ma petite fille. Une fille qui croit vraiment au bien de tous. Elle aime l'athlétisme et rêve d'une carrière dans la diplomatie, mais sa plus grande passion est d'aider ceux qui sont dans le besoin. Lorsqu'elle était jeune fille, elle faisait partie de la délégation "Hands of Peace", qui réunit des jeunes Américains, Israéliens et Palestiniens pour promouvoir le changement social dans le monde.

Mais aujourd'hui, le monde entier la connaît par le biais d'une vidéo qui n'est pas du tout représentative de la vie qu'elle menait jusqu'au 7 octobre.

presse libre

Lire l'article original...



Nous vous demandons de continuer à diffuser la vérité avec nous. Le monde doit savoir ce qui se passe au Moyen-Orient.
Photo publiée en vertu de l'article 27a de la loi israélienne sur les droits d'auteur. Si vous êtes le propriétaire de cette photo, veuillez contacter notre site web.

dons
class="wp-image-4284"

N'OUBLIEZ PAS DE VOUS INSCRIRE

Une lettre d'information quotidienne sur les dernières nouvelles. Nous n'envoyons pas de spam ! Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.

Tags

Il n'y a pas encore de contenu à montrer ici.

wpSolution Live Chat

Écrivons une histoire ensemble !