Famille Bibas
   Temps de lecture - 3

La famille Bibas

L'IDF a découvert un enregistrement montrant les membres de la famille Bibas au début de la guerre. La famille a déclaré que la vidéo avait été découverte dans un tunnel ou un abri ces derniers jours. La famille Bibas n'a appris son existence que ce matin. Ils ont souligné que cela expliquait comment ils avaient réussi à survivre et à atteindre Gaza.

Le Hamas est entièrement responsable de la sécurité de Shiri, Ariel et Kfir". Le Hamas est entièrement responsable de la sécurité de Shiri, Ariel et Kfir". La réaction de la famille Bibas au documentaire : "Ces vidéos nous brisent le cœur. Voir Shiri, Jordan, Ariel et Kfir kidnappés de leur maison à Nir Oz dans cet enfer est insupportable et inhumain. L'enlèvement d'enfants est un crime contre l'humanité et un crime de guerre. Ariel et Kfir sont les victimes d'un mal monstrueux. Toute notre famille est devenue otage avec tous les kidnappés".

Vidéo de l'enlèvement de Shiri Bibas et de ses fils Kfir et Ariel. Les images les montrent à Khan Younes.

Le 7 octobre, Shiri et ses fils, surnommés "red" en raison de leur chevelure flamboyante, ont été enlevés dans le kibboutz Nir Oz lors d'une attaque secrète du Hamas dans le sud d'Israël. Quelques jours plus tard, une vidéo bouleversante a été diffusée, montrant des terroristes en train d'enlever une famille terrifiée de sa maison. L'image d'une Shiri désemparée serrant ses jeunes fils contre sa poitrine est rapidement devenue un symbole de la souffrance d'Israël au début de la guerre avec le Hamas. Kfir, le plus jeune otage capturé par le Hamas au cours d'une attaque terroriste brutale qui a coûté la vie à près de 1 200 Israéliens, faisait partie de cette famille de quatre personnes. Ils se cachaient dans leur chambre sécurisée lorsque le Hamas est arrivé dans ce kibboutz pittoresque. "Ils arrivent", a écrit Bibas à sa famille peu avant leur capture.


"Nous sommes effrayés et très préoccupés par la situation de Shiri et des enfants", a ajouté le général de brigade Daniel Hagari, ajoutant : "Nous ne nous reposerons pas et nous ne nous calmerons pas tant que nous ne les aurons pas ramenés chez eux. J'ai parlé à la famille et j'aimerais respecter la confidentialité leur vie privée dans les heures qui viennent".


Le Premier ministre Netanyahu : "La vidéo dans laquelle nous voyons la famille Bibas à Gaza nous touche au plus profond de nous-mêmes et nous rappelle à qui nous avons affaire : aux ravisseurs brutaux d'enfants. Nous allons les punir."


Shiri Bibas et ses fils sont détenus par les Brigades des Moudjahidines, une organisation radicale qui s'est séparée de l'aile militante du Fatah.

Il s'agit d'une organisation relativement petite de fanatiques religieux qui a revendiqué des attentats à la bombe en Samarie dans le passé et, selon SHABAK, a également planifié des enlèvements avec demande de rançon.


Cent trente six jours se sont écoulés depuis l'enlèvement...



Nous vous demandons de continuer à diffuser la vérité avec nous. Le monde doit savoir ce qui se passe au Moyen-Orient.
Photo publiée en vertu de l'article 27a de la loi israélienne sur les droits d'auteur. Si vous êtes le propriétaire de cette photo, veuillez contacter notre site web.

dons
class="wp-image-4284"

N'OUBLIEZ PAS DE VOUS INSCRIRE

Une lettre d'information quotidienne sur les dernières nouvelles. Nous n'envoyons pas de spam ! Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.

Tags

Il n'y a pas encore de contenu à montrer ici.

wpSolution Live Chat

Écrivons une histoire ensemble !