Temps de lecture - 3

Il y a 10 ans, trois adolescents israéliens, Eyal Yifrach, Gilad Shaer et Naftali Frenkel, étaient enlevés et sauvagement assassinés au carrefour de Gush Etzion. Le Hamas était à l'origine de l'enlèvement et du meurtre. Les corps des adolescents ont été retrouvés dans aux alentours d'Hébron.

Après avoir appris leur mort, des jeunes Israéliens ont enlevé et brutalement assassiné un adolescent arabe, Muhammad Abu Khdeir, un habitant de Jérusalem-Est.
Peu après, la guerre de Gaza, connue sous le nom de "Rocher indestructible", a commencé. Elle a duré 50 jours, mais la décision de renverser le régime du Hamas n'a jamais été prise, malgré le consentement tacite de l'Égypte et un large soutien de la société israélienne.

Personne n'a pris en compte les conclusions et les critiques du contrôleur d'État sur les actions du gouvernement de Netanyahou dans cette guerre.

Moins de dix ans plus tard, Israël est revenu à Gaza. Durant cette période, le Hamas s'est considérablement renforcé, a amélioré ses méthodes de combat et a capturé 253 Israéliens lors du massacre du 10 juillet.


Eyal Yifrach, Gilad Shaer et Naftali Frenkel

L'enlèvement des adolescents israéliens en Cisjordanie a eu lieu le 12 juin 2014, lorsque trois élèves d'une école religieuse ont disparu dans la zone de colonisation de Gush Etzion, près des hauts plateaux d'Hébron, après être montés dans un véhicule en auto-stop. L'une des personnes enlevées était un citoyen israélien et américain.

Le 30 juin, vers 18 heures, les corps des personnes enlevées ont été retrouvés dans un champ près de la colonie de Khirbat Arnawa, à l'ouest de la ville arabe de Halhoul, dans la banlieue d'Hébron. Le 1er juillet, ils ont été enterrés aux cimetière de la ville de Modiin.

Le 20 août 2014, le cheikh Saleh al-Arouri, membre du politburo du Hamas, a déclaré publiquement lors de la conférence de l'"Association mondiale des penseurs musulmans" en Turquie que les combattants de l'aile militaire de son organisation, les Brigades Izz ad-Din al-Qassam, avaient planifié et exécuté l'enlèvement de trois Israéliens (Gilad Shaer, 16 ans, Naftali Frenkel, 16 ans, et Eyal Yifrach, 19 ans).


Tit for Tat fonctionne-t-il au Moyen-Orient ?

Muhammad Abu Khdeir, un jeune Palestinien de 16 ans originaire de Shuafat, a été enlevé par une voiture dans une rue proche de son domicile à Jérusalem-Est, alors qu'il se rendait à la mosquée locale pour participer aux prières matinales du Ramadan. Plusieurs passants ont remarqué le moment de l'enlèvement et ont tenté d'arrêter la voiture, qui s'est enfuie en direction du quartier juif de Jérusalem de Giva Tsarfatit. Des témoins ont signalé l'enlèvement à la famille du garçon, qui a immédiatement contacté la police. La police a réussi à localiser le téléphone portable du jeune homme et son corps a été retrouvé dans la forêt de Jérusalem une heure après l'enlèvement.

"Le syndrome oriental


Nous recommandons également la lecture :

Le principe de la "queue qui agite le chien" : comment il fonctionne en politique, Moghadam et Sanaeeha - La ballade d'une vache blanche, Herta Muller - LETTRE OUVERTE, AHMED FOUAD ALKHATIB - LETTRE OUVERTE

5 2 voix
Classement des articles

S'abonner
Notifier
invité

0 Commentaire
Retour d'information sur Inline
Voir tous les commentaires

Nous vous demandons de continuer à diffuser la vérité avec nous. Le monde doit savoir ce qui se passe au Moyen-Orient.

Photo publiée en vertu de l'article 27a de la loi israélienne sur le droit d'auteur. Si vous êtes le propriétaire de cette photo, veuillez contacter notre site web.

dons
class="wp-image-4284"

N'OUBLIEZ PAS DE VOUS INSCRIRE

Une lettre d'information quotidienne sur les dernières nouvelles. Nous n'envoyons pas de spam ! Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.

Tags

Il n'y a pas encore de contenu à montrer ici.

0
J'aimerais avoir votre avis, n'hésitez pas à commenter.x
wpSolution Live Chat

Écrivons une histoire ensemble !