Photo de l'article : Søren Bidstrup
   Temps de lecture - 6

Quel est le groupe religieux le plus persécuté dans le monde aujourd'hui ?

La réponse en termes de nombre et d'horreur pourrait vous surprendre. Il s'agit des chrétiens, et plus particulièrement des chrétiens vivant dans des pays à majorité musulmane, des pays où les chrétiens ont souvent précédé les musulmans de plusieurs siècles. Je ne parle pas d'un harcèlement de type "guerre contre Noël" ; je parle d'une persécution de type "sachez où vous êtes ou nous allons vous tuer". Il est étonnant de constater que les grands médias occidentaux reconnaissent à peine ce qui se passe.

Examinons cette question de plus près. Elle en dit long sur le monde dans lequel nous vivons.

Il y a cent ans, 20 % de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient, berceau du christianisme, étaient chrétiens. Aujourd'hui, les chrétiens représentent 4 % de la population. Une grande partie de ce déclin s'est produite au cours de la dernière décennie. En fait, les musulmans sont en train de débarrasser l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient des chrétiens.

Prenons l'exemple de l'Égypte, la patrie de mes ancêtres. Au cours des deux dernières années, des dizaines de milliers de coptes chrétiens ont quitté l'Égypte. Et beaucoup d'autres veulent partir, mais ils n'en ont pas les moyens. La raison pour laquelle ils veulent partir n'est pas un mystère.

Le jour du Nouvel An 2011, l'église des Deux Saints à Alexandrie a été bombardée, faisant 23 morts et 97 blessés parmi les coptes. Ces dernières années, des dizaines d'églises coptes ont été attaquées et nombre d'entre elles ont été complètement brûlées. Rien qu'en août 2013, les Frères musulmans et leurs partisans ont attaqué et détruit à peu prêt 80 églises.

Malheureusement, l'Égypte est plus la règle que l'exception.

Des centaines d'églises nigériennes ont été détruites ces dernières années, les attaques particulièrement meurtrières étant réservées aux services religieux de Noël et de Pâques, faisant des dizaines de morts ou de mutilés. Des églises ont été bombardées ou brûlées en Irak, en Syrie et dans presque tous les endroits du Moyen-Orient où des églises existent encore, à l'exception d'Israël. Des entreprises chrétiennes ont été incendiées, des jeunes filles chrétiennes ont été enlevées, vendues comme épouses ou esclaves, et on leur a jeté de l'acide au visage parce qu'elles n'étaient pas voilées. Toute personne née musulmane qui se convertit au christianisme risque la prison, voir l'exécution. La liste de nouvelles atrocités commises par les musulmans contre des chrétiens augmente presque chaque jour. Même dans les pays musulmans souvent présentés comme "modérés" - Maroc, Indonésie, Malaisie, Kazakhstan, Ouzbékistan - les minorités chrétiennes sont soumises à des pressions légales les empêchant de construire des églises ou d'évangéliser.

Les chrétiens de ces pays musulmans sont souvent identiques à leurs co-citoyens en termes de race, d'ethnie, d'identité nationale, de culture et de langue.

Chrétiens et musulmans, pas de conflit foncier. Largement inférieurs en nombre et politiquement marginalisés, ces chrétiens souhaitent simplement pratiquer leur culte en paix. Au lieu de cela, ils sont traqués et attaqués.

LA MINORITÉ LA PLUS PERSÉCUTÉE AU MONDE : LES CHRÉTIENS

Alors, pourquoi cela se produit-il ? Et pourquoi les médias en parlent-ils si peu ?

Il est facile de répondre à la première question. Les chrétiens sont persécutés dans les pays musulmans parce qu'ils sont chrétiens ou, comme le dit le Coran, "infidèles", c'est-à-dire des non-musulmans que de nombreux musulmans fondamentalistes considèrent comme inférieurs. Les chrétiens ont souffert du développement de l'interprétation fondamentaliste des livres saints de l'islam au cours de quelque cinquante dernières années. Et ces dernières années, ils ont terriblement souffert. J'en parle dans mon livre Crucified Again : Exposing Islam's New War on Christians.

Si cela arrivait à tout autre groupe que les chrétiens, ce serait la tragédie de notre époque en matière de droits de l'homme. Des appels à l'action seraient lancés dans le monde entier. Mais le silence des grands médias occidentaux est, comme on dit, presque assourdissant.

Pourquoi ?

Parce que la persécution des chrétiens par les musulmans met à mal le récit des médias selon lequel "la violence musulmane est le produit des griefs des musulmans". Ce grief est avant tout présenté comme le péché du colonialisme européen et du prétendu impérialisme américain. Dans l'esprit du monde musulman, ces deux péchés se sont incarnés dans l'État juif d'Israël, l'état dont le monde musulman pense qu'il lui a été imposée par les puissances coloniales européennes après la Deuxième Guerre mondiale et qui est actuellement soutenu par les États-Unis.

Une grande partie du monde occidental et des médias occidentaux ont largement adhéré à ce récit, du moins en partie. Voici comment cela fonctionne : Comme Israël, avec le soutien des États-Unis, est plus fort que ses voisins musulmans, les médias, sans défendre le terrorisme islamique, décrivent souvent la terreur contre Israël, l'Amérique et même l'Europe comme les actions de "opprimés" en colère, ce qui est compréhensible, luttant pour ce qu'ils considèrent comme la "justice". Mais qu'advient-il de ce discours médiatique lorsque la terreur islamique est dirigée contre une minorité plus faible qu'eux - en l'occurrence, les millions de chrétiens indigènes du monde islamique ?

La réponse est que, plutôt que d'abandonner ce sujet, les médias ne parlent tout simplement pas des persécutions musulmanes contre les chrétiens, à l'exception des cas les plus sensationnels. C'est pourquoi vous ne savez probablement pas qu'il n'y a pratiquement plus de chrétiens en Algérie, en Tunisie et en Libye, des pays où le christianisme était autrefois florissant. Vous ne savez pas non plus que la même chose se produit en Égypte, en Irak, en Iran et même au Liban.

Donc, oui, les chrétiens sont effectivement le groupe religieux le plus persécuté dans le monde aujourd'hui. Mais le fait de l'indiquer irait à l'encontre de l'image existant dans les médias des chrétiens en tant que persécuteurs et des musulmans en tant que victimes.

Je suis Raymond Ibrahim, auteur de Al-Qaeda Reader, pour l'université Prager.

4.8 5 votes
Classement des articles

S'abonner
Notifier
invité

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus voté
Retour d'information sur Inline
Voir tous les commentaires
totme
Administrateur
Il y a 1 mois

Ces personnes veulent laisser derrière elles une terre brûlée....


Nous vous demandons de continuer à diffuser la vérité avec nous. Le monde doit savoir ce qui se passe au Moyen-Orient.
Photo publiée en vertu de l'article 27a de la loi israélienne sur les droits d'auteur. Si vous êtes le propriétaire de cette photo, veuillez contacter notre site web.

dons
class="wp-image-4284"

N'OUBLIEZ PAS DE VOUS INSCRIRE

Une lettre d'information quotidienne sur les dernières nouvelles. Nous n'envoyons pas de spam ! Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.

Tags

Il n'y a pas encore de contenu à montrer ici.

1
0
J'aimerais avoir votre avis, n'hésitez pas à commenter.x
wpSolution Live Chat

Écrivons une histoire ensemble !