Libération de deux otages israéliens à Rafah
   Temps de lecture - 3

Opération de sauvetage

Fernando Simon Marman, 60 ans, et Louis Har, 70 ans, enlevés au kibboutz Nir Yitzhak le 7 octobre, sauvés par les forces de Tsahal, du Shin Bet et de la police. Ils sont en bonne santé et transportés à l'hôpital où ils retrouveront leurs familles.


Libération de deux otages israéliens à Rafah
Libération de deux otages israéliens à Rafah

Daniel Hagari: "Cette nuit, nous avons mené une opération de sauvetage réussie au cours de laquelle Fernando Simon Marman et Luis Har, qui avaient été enlevés à Nir Yitzhak, ont été libérés. Leur état de santé est bon. Ils passent actuellement des examens médicaux à l'hôpital de Sheba. Tous les deux avaient été  retenus par le Hamas à Rafah. L'opération a été menée par le centre d'opérations spéciales de Shabak et exécutée par les combattants de YAMAM et l'unité opérationnelle de Shabak".


Cela n'a pas été une tâche facile.

Les FDI et le Shabak travaillaient sur cette opération depuis longtemps, mais les conditions n'étaient pas encore réunies et nous attendions qu'elles le soient. L'opération a été très difficile pour atteindre l'objectif au cœur de Rafiah.
Les combattants se sont approchés secrètement du but vers 1h00 du matin et ont exécuté une opération très complexe au deuxième étage du bâtiment où les otages étaient détenus.

Il s'agissait d'une opération secrète avec couverture, couverture aérienne importante, reconnaissance précise. A l'approche de l'objectif -  il y avait une brèche dans le bâtiment, il y avait des gardes armés dans les maisons voisines, il y avait trois terroristes à l'intérieur de la maison qui gardaient les otages. Les troupes ont pénétré dans le bâtiment en faisant sauter la porte à l'aide d'une charge explosive alors qu'elle était verrouillée. Ils sont entrés dans le bâtiment et ont fait sortir deux otages âgés (61 et 70 ans).

Une fusillade a éclaté sur place, de nombreux tirs aériens ont été utilisés et des tirs ont été ouverts sur eux depuis les bâtiments voisins.
L'armée de l'air a attaqué avec une grande force - de nombreux terroristes ont été tués cette nuit-là au cours de l'opération.
Un combattant a été légèrement blessé au cours de l'action, personne d'autre n'a été touché.
La force a ensuite cessé tout contact et s'est retirée, les combattants de la 7e brigade de SHAETET-13 ont escorté les troupes jusqu'à Namerim.
L'opération sur le terrain a duré environ une heure du début à la fin. Ils sont arrivés à la piste d'atterrissage la plus proche et de là, les otages libébés ont voyagé jusqu'à Sheba - où ils retrouvent maintenant leurs familles.

Opération sauvetage Deux otages israéliens libérés à Rafah

Au quartier général de l'opération, le chef du Shabak, le chef de l'état-major général, le chef de la police, le commandant de la YAMAM, le chef de l'AMAC, le chef de l'AMAN, le commandant de l'armée de l'air, ont tous travaillé côte à côte pendant la nuit. Le ministre de la défense et le premier ministre sont également arrivés. Le commandant du commandement sud a dirrigé les attaques aériennes depuis son poste à Be'er Sheva, avec le commandant de la 98e division.

Les otages rencontrent maintenant leurs familles à l'hôpital de Sheba. Ce fut une nuit de grande tension, mais le résultat est très émouvant.

Nous avons encore 134 otages, et nous nous souvenons que nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour les ramener à la maison.



Nous vous demandons de continuer à diffuser la vérité avec nous. Le monde doit savoir ce qui se passe au Moyen-Orient.
Photo publiée en vertu de l'article 27a de la loi israélienne sur les droits d'auteur. Si vous êtes le propriétaire de cette photo, veuillez contacter notre site web.

dons
class="wp-image-4284"

N'OUBLIEZ PAS DE VOUS INSCRIRE

Une lettre d'information quotidienne sur les dernières nouvelles. Nous n'envoyons pas de spam ! Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.

Tags

Il n'y a pas encore de contenu à montrer ici.

wpSolution Live Chat

Écrivons une histoire ensemble !