170 jours de captivité
   Temps de lecture - 6

170 jours de captivité. Nous devons les ramener à la maison !

170 jours se sont écoulés depuis qu'Israël a été choqué par les événements du samedi noir. L'attaque de détachements terroristes bien armés et bien organisés contre la population civile : des enfants, des femmes et des personnes âgées dans leurs maisons, des gens aux arrêts de bus, des jeunes dansant au festival Re'im a entraîné les pertes les plus importantes au sein de la population juive depuis l'Holocauste. Le 7 octobre est devenu la date la plus tragique de l'histoire d'Israël au XXIe siècle.

À l'heure actuelle, 130 personnes sont toujours retenues en otage par les terroristes. 170 jours de captivité par l'ennemi le plus sanglant qui soit.

Depuis 170 jours, les familles des Israéliens enlevés à Gaza sont sous le choc de l'impuissance et de l'incapacité à changer la situation d'une manière ou d'une autre.

Pendant ce temps, des milliers de personnes dans différentes villes d'Israël ont continué à manifester, exigeant que le gouvernement prenne toutes les mesures nécessaires pour sauver les personnes enlevées.

Ni la défaite des principales forces du Hamas à Gaza, ni les assassinats ciblés de dirigeants de groupes terroristes à l'étranger ne peuvent ramener leurs proches. Le sort de la plupart des captifs reste inconnu.

Selon les derniers chiffres, 97 otages seraient encore en vie et en captivité dans la bande de Gaza, mais le pays n'a pas fourni toutes les bases de ses estimations.

Le nombre d'otages morts en captivité ainsi que l'âge, le sexe et la nationalité de ceux qui restent à Gaza ne sont pas clairs. 

Des otages considérés morts : Au moins 44

On ne sait pas combien d'otages sont encore en vie.

Israël a déclaré avoir récupéré 11 corps d'otages à Gaza, dont plusieurs dont la mort est imputée au Hamas et d'autres qui ont été tués lors de ses propres opérations.

  • Le caporal Noa Marciano, 19 ans, et Yehudit Weiss, 65 ans, enlevée au kibboutz Beeri, ont été "assassinés en captivité", a déclaré Israël. Après que le Hamas a déclaré que Noa Marciano avait été tuée par un coup israélien, les Forces de défense israéliennes ont déclaré que les renseignements et un "rapport pathologique préliminaire" indiquaient que le Hamas avait tué Noa Marciano après qu'un coup israélien l'ait blessée. Le Post n'a pas pu vérifier cette affirmation de manière indépendante, et Israël n'a pas fourni les preuves sur lesquelles il a fondé son évaluation. Les militants du Hamas ont déclaré que certains otages avaient été tués lors des coups aériens israéliens, mais ils n'ont pas fourni de preuves corroborant leurs affirmations.
  • En décembre, les FDI ont déclaré avoir retrouvé les corps de six otages et les avoir ramenés en Israël : Ofir Tzarfati, Eden Zakaria, Ziv Dado, Ron Sherman, Nik Beizer et Elia Toledano. Zakaria, 27 ans, avait été pris en otage lors de l'attaque de Hamas au festival de musique; Dado, 36 ans, était superviseur logistique dans la brigade Golani des FDI ; Beizer était chauffeur et Sherman sous-officier, tous deux au sein de l'administration israélienne de coordination et de liaison pour Gaza, selon les FDI.
  • Israël a également déclaré que ses soldats avaient abattu par erreur trois otages - Yotam Haim et Alon Shamriz du kibboutz Kfar Aza et Samer Al-Talalka du kibboutz Nir Am - au cours des combats à Gaza.

Israël a déclaré qu'il y avait 33 autres otages qu'il pense avoir été tués et dont les corps n'ont pas été retrouvés, y compris un qui a été tué lors d'une tentative de sauvetage. Ce nombre inclut un travailleur tanzanien. Israël a indiqué qu'il mettait à jour sa liste d'otages tués sur la base de confirmations provenant "des services de renseignement et d'autres mesures". Cette liste semble également inclure des otages dont les corps ont été emmenés à Gaza après avoir été tués lors de l'attaque du 7 octobre.

Nombre d'otages restant à Gaza : Environ 97

Selon le gouvernement israélien, 253 personnes auraient été enlevées le 7 octobre. Les derniers chiffres du bureau du Premier ministre israélien indiquent que sur les 130 otages enlevés le 7 octobre et toujours détenus à Gaza, 33 sont désormais confirmés morts, ce qui porte le nombre estimé d'otages vivants à 97. Israël inclut dans son décompte les otages qui ont été tués et dont les corps sont toujours retenus  par le Hamas.

La majorité d'otages qui restent sont des Israéliens ou des personnes ayant la double nationalité, et des hommes. Certains Américains seraient toujours en captivité à Gaza. Les seuls enfants figurant sur la liste des otages israéliens restants sont Kfir Bibas, qui avait 9 mois lorsqu'il a été enlevé, et son frère Ariel, âgé de 4 ans. Israël a déclaré qu'il évaluait les affirmations du Hamas selon lesquelles les enfants Bibas et leur mère, Shiri, ont été tués.

Selon Israël, parmis les otages qui restent il y a dix ressortissants étrangers.  Israël a précédemment indiqué qu'il s'agissait de huit citoyens thaïlandais, d'un citoyen népalais et d'un citoyen franco-mexicain.

Les ramener à la maison

La vie et la liberté des innocents sont ce qu'il y a de plus précieux ! Pendant que des innocents sont en captivité, nous ne devons pas nous laisser distraire par d'autres tâches ! Souvenons-nous d'eux ! Ne nous laissons pas distraire ! Faisons tout ce que nous pouvons pour les ramener à la maison ! Que Dieu nous aide dans ce voyage !


Nous recommandons également la lecture :

NOVA, Le film glaçant de Dan Farr, Amit Soussana : Je me suis senti complètement impuissant et effrayé, Les otages du Hamas : Histoires des otages pris par le Hamas en Israël, Voici les otages libérés par le Hamas et ceux qui restent à Gaza, Le Hamas publie une vidéo d'un captif disant que les autres sont MORTS

5 1 vote
Classement des articles

S'abonner
Notifier
invité

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus voté
Retour d'information sur Inline
Voir tous les commentaires
Biho
Biho
il y a 26 jours

Le tic-tac incessant de l'horloge accentue la gravité de la situation pour les personnes capturées et leurs proches laissés dans une douloureuse incertitude.


Nous vous demandons de continuer à diffuser la vérité avec nous. Le monde doit savoir ce qui se passe au Moyen-Orient.
Photo publiée en vertu de l'article 27a de la loi israélienne sur les droits d'auteur. Si vous êtes le propriétaire de cette photo, veuillez contacter notre site web.

dons
class="wp-image-4284"

N'OUBLIEZ PAS DE VOUS INSCRIRE

Une lettre d'information quotidienne sur les dernières nouvelles. Nous n'envoyons pas de spam ! Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.

Tags

Il n'y a pas encore de contenu à montrer ici.

1
0
J'aimerais avoir votre avis, n'hésitez pas à commenter.x
wpSolution Live Chat

Écrivons une histoire ensemble !