Sabrina Maddeaux :
   Temps de lecture - 1

En l'espace de 43 minutes, j'ai vu 138 personnes être assassinées ou j'ai vu leurs cadavres, dont beaucoup ont été brutalisés au point d'être méconnaissables et d'autres manifestement torturés, dans le sillage direct des attaques terroristes du Hamas contre Israël, le 7 octobre dernier.

Lundi, le consulat d'Israël à Toronto a projeté à un petit groupe de médias les images provenant d'un mélange de caméras corporelles, de caméras de tableau de bord, de bandes de vidéosurveillance et de téléphones portables des victimes, dont certains ont été utilisés par le Hamas pour enregistrer et diffuser en direct leurs actes de sadisme. Tout le monde n'a pas tenu jusqu'au bout des 43 minutes, d'autres ont été émus aux larmes et ont laissé éclater leur émotion.

"J'ai vu le Hamas massacrer des innocents. Le pire, c'était leur jubilationIl y avait des bébés. Des enfants en bas âge. Tant d'enfants de tous âges. Des jeunes hommes et des jeunes femmes habillés pour un festival de musique, pas pour le massacre gratuit qui a vu leurs corps ensanglantés empilés les uns sur les autres dans des scènes rappelant certaines des pires images de l'Holocauste".

J'ai regardé le Hamas

Lire l'article original...



Nous vous demandons de continuer à diffuser la vérité avec nous. Le monde doit savoir ce qui se passe au Moyen-Orient.
Photo publiée en vertu de l'article 27a de la loi israélienne sur les droits d'auteur. Si vous êtes le propriétaire de cette photo, veuillez contacter notre site web.

dons
class="wp-image-4284"

N'OUBLIEZ PAS DE VOUS INSCRIRE

Une lettre d'information quotidienne sur les dernières nouvelles. Nous n'envoyons pas de spam ! Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.

Tags

Il n'y a pas encore de contenu à montrer ici.

wpSolution Live Chat

Écrivons une histoire ensemble !